Massage*

Vous ressentez des tensions physiques ou nerveuses ? Vous appréciez les massages à l’huile ? Vous aimeriez recevoir un massage profond pour retrouver un état d’être harmonieux ? Les Kalari Nadi Massages* (Uzichils) sont ce que vous recherchez.

Nos massages* ont pour but d’étirer les Nadis (lignes d’énergie) en exerçant des pressions profondes et dynamiques sur leurs trajets. Les huiles appliquées sur l’ensemble du corps, permettent d’effectuer des mouvements fluides, mais elles ont également une visée thérapeutique. Le Kerala est connu pour la richesse de sa flore médicinale et nous utilisons aussi bien les huiles ayurvédiques que celles issues de la pharmacopée du Kalarippayat.

Les Kalari Nadi Massages* sont à l’origine destinés aux guerriers et s’avèrent particulièrement efficaces pour les sportifs qui souffrent de courbatures et tensions musculaires liées à l’effort. Nous cherchons à étirer les Nadis pour rétablir ou faciliter la circulation du Prana (l’énergie) dans l’ensemble de l’organisme. Comme dans d’autres médecines traditionnelles, nous considérons que les maladies résultent de déséquilibres énergétiques (excès / manques / blocages). C’est la raison pour laquelle les Kalari Nadi Massage* visent principalement à rétablir une circulation harmonieuse, propre à soutenir l’homéostasie (capacité d’autorégulation de l’organisme).

Toutefois nos massages* n’agissent pas seulement sur le plan subtil. Les techniques utilisées concourent également à détendre les ligaments et chaînes tendino-musculaires. Elles aident en outre à réduire les pressions articulaires. Enfin, elles favorisent les circulations sanguine et lymphatique et contribuent à l’équilibre du système nerveux autonome.

Les Kalari Nadi Massage* peuvent résoudre de nombreux problèmes de santé lorsqu’ils sont combinés aux Marma Chikitsa (Traitement d’acupressure du Kalarippayat). Les Marma Chikitsa constituent la quintessence du savoir thérapeutique propre au Kalarippayat et ne doivent être réalisés que par des thérapeutes dûment formés ou sous la supervision d’un Gurrukal (Maîtres du Kalarippayat).

Oli propose 3 types de Kalari Nadi Massage* :

Massage* reçu debout : à l’origine destinés à réanimer un combattant blessé lors d’un combat, ce protocole de massage* peut être employé partout, effectué dans son ensemble ou partiellement pour traiter un problème local. Il est relativement court (45 minutes à 1h) et tout à fait approprié si vous souhaitez reprendre le cours d’une journée active après l’avoir reçu. Ce massage* couvre l’ensemble du corps et vous en sortiez à la fois détendu et revigoré.

Massage* reçu allongé : réalisé sur un matelas placé à même le sol (traditionnellement au sein du Kalari – lieu de pratique), cette méthode permet au masseur d’exercer des pressions profondes et de couvrir l’ensemble des Nadis parcourus d’un geste rapide, sans modifier ses appuis. Ce massage* dure généralement 1h30 et plonge la personne qui le reçoit dans un état de relaxation profonde, lui permettant d’apprécier la détente du corps et de l’esprit. Il est recommandé de ne pas s’adonner à une activité physique après l’avoir reçu, dans la mesure où le corps a besoin d’un temps d’ajustement et l’esprit d’un espace d’intériorisation pour pleinement bénéficier de ses effets.

Massage* local : nos massages* sont composés d’une série de mouvements qui couvrent des Nadis précis et sont destinés à lever les tensions de zones spécifiques. Ces techniques peuvent être utilisées pour soulager un problème localisé comme les douleurs dans les trapèzes, les cervicales ou les lombaires, les inflammations articulaires des genoux, des poignets ou des coudes (« tennis elbow »), ou encore pour améliorer la souplesse ou lever les tensions de muscles forts et raides comme les ischio-jambiers. La durée de l’intervention et le type d’huile utilisée varient en fonction des besoins.

(*) NOTA BENUM – A PROPOS DU TERME “MASSAGE”

Le terme « Uzichil » se traduit par « massage » et j’ai reçu une formation pour effectuer les Nadis Massage du Kalaippayat selon la méthode traditionnelle. J’ai également étudié les bases de l’anatomie pour mieux comprendre les problématiques des personnes qui me consultent et éviter de sortir de mon champ de compétence.

Je tiens à préciser que je ne suis pas titulaire du titre de Masseur Kinésithérapeute qui sont les seules personnes habilitées à faire usage du terme de « massage » en France. Enfin, je recommande toujours aux personnes qui me consultent pour un problème spécifique de prendre l’avis d’un professionnel de santé (Kinésithérapeute / Ostéopathe) et de passer des radios si ils suspectent un risque de fracture.

Certains Gurukkal (Maître du Kalarippayat) ont une science si ample qu’ils jouent traditionnellement le rôle de médecin là où ils résident. Pour ma part, je suis convaincu de pouvoir apporter un accompagnement efficace à travers les Kalari Nadi Massage, mais en aucun cas de pouvoir me substituer au rôle des professionnels de santé.